Le didgeridoo de bois

 

Le didgeridoo de bois est joué

en Australie du Nord,

en Inde du Nord

en Amérique du Sud

(par exemple, les indiens du Brésil l’appellent xingu, du même nom que le fleuve).

 

Il date de 20 000 ans, peut-être beaucoup plus selon les légendes.

Son approche festive ne laisse pas indifférent, mais il est surtout important pour la communication qu’il offre avec le monde des esprits.

 

Rappelons que les Aborigènes considèrent ce que nous vivons sur Terre comme étant le Temps du Rêve, création du monde subtil où vivent les Esprits. Les Mayas, indiens d’Amérique qui utilisaient le didgeridoo, avaient et ont toujours une connexion puissante avec « l’au-delà », le Temps du Rêve justement...

 

Le didgeridoo de bois appelle, voire collabore avec l’esprit animal, mais aussi avec d’autres Etres de « l’invisible », porte leurs énergies au cœur des cellules.

L’action de ces Etres est d’une profondeur fabuleuse.

Souvent ils dansent, dansent, dansent dans l’atmosphère.

 

Il arrive parfois à Mark Atkins, joueur mondialement connu, de déclarer en plein concert que « dans (son) pays, l’Australie, quand on joue du didgeridoo, les Esprits dansent car ils sont heureux ».

 

Et si l’intention en est donnée, ces Esprits viennent danser avec les auditeurs pour faire danser leurs cellules. Cette sarabande, que l’on ressent parfaitement même en restant immobile, fait danser les énergies, les émotions, les pensées…

 

Elle emmène tout sur son passage,

dans une ronde qui s’enracine par un bout

au profond de la Terre,

et par l’autre

à l’incommensurable des Cieux.

 

Extrait du livre-CD

"Voyage chamanique des temps nouveaux"

éditions "Entre-Deux-Mondes".

 

La vérité suprême est au-dedans comme au-dehors, dans le mobile

comme dans l'immobile...

               Bhagavad-Gîta

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Association Horizons Intérieurs© - Tous droits réservés - Toutes photos sous copyright - Toutes musiques déposées SACEM - Tous textes déposés SACED - Graphisme bannière : www.syamamandala.com